titre ici
on s'en fout

badland maj
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: barbe à papa :: pomme d'amour
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 27/09/2017
Admin
http://barbeapapa.fra.co
MessageSujet: badland maj Ven 1 Déc - 16:23
I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 27/09/2017
Admin
http://barbeapapa.fra.co
MessageSujet: Re: badland maj Ven 1 Déc - 18:39
Contexte de Badlands
L'histoire du forum



Ici, il existe un concept que l'être humain n'a jamais su tenir: préserver la paix. La paix, cette idée si belle et si bien faite qu'il est possible de vivre en harmonie, est une réalité bien trop abstraite pour les Hommes. Depuis la nuit des temps, il se déchirent, ils s'entretuent au nom de desseins bien plus intéressants que la paix. La première, puis la deuxième Guerre Mondiale démontrent des atrocités dont les Hommes sont capables afin de parvenir à leurs fins. Mais il y a pire encore. 2077. La Troisième Guerre éclate officiellement et un combat sans merci se joue entre les différentes nations détentrices de la bombe atomique. Le nucléaire, la nouvelle arme de choix des gouvernements pour déterminer qui sera le plus fort. Au final, c'est une Terre ravagée que les acteurs de cette guerre ont laissé. Les innocents, les dommages collatéraux et bien d'autres encore se sont réfugiés sous-terre, là où la radioactivité fait le moins de dégâts. Les abris anti-atomiques sont construits par dizaines de milliers. Ici, en Corée, le concept de Nord et de Sud n'existe plus. Les gouvernements sont absents. Les dictatures sont de l'histoire ancienne. L'anarchie la plus totale règne sur ces terres désormais désolées. Aujourd'hui, année 2094, les réfugiés commencent à sortir de leurs abris, et ce depuis quelques années déjà. Ils découvrent un monde abandonné, à l'image typique d'un futur apocalyptique. A l'abri numéro 826, chacun se pose la question: est-il possible de vivre à la surface ? Entre les clans imposant leurs propres lois et les créatures engendrées par la radioactivité, la réponse semble toute trouvée. Et pourtant, certains tendent à se raccrocher à ce concept tant oublié de l'espèce humaine: la paix. La paix, il sera possible un jour de la préserver. Explorateur, défenseur ou indépendant, saurez-vous survivre dans cet univers où le soleil peine à percer les nuages de l'apocalypse ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 27/09/2017
Admin
http://barbeapapa.fra.co
MessageSujet: Re: badland maj Ven 1 Déc - 18:40


Papiers d'identité

Park Ji Yoon

dit(e) "surnom"


Âge 24 ans Lieu & date de naissance 15 décembre 2070, à Seoul  Nationalité Sud Coréen Orientation sexuelle Pansexuel Situation amoureuse Celibataire Occupation Mécanicien/Garde Groupe L'Abri 826 Célébrité Kim Jongin

Force
4

Perception
4

Endurance
3

Charisme
7

Intelligence
4

Agilité
4

Chance
4




Pseudo / Prénom
âge ici région ici comment as-tu découvert le forum? ici un avis? ici un dernier mot? ici


I am what I am



Caractère

Courageux: Ce bel asiatique au sang chaud ne recule devant rien, encore moins face à ses ennemis ou ce qu'il considère comme étant une menace. Il est prêt à tout pour survivre, même au pire. Appeler ça volonté ou stupidité, mais même lorsqu'il est plus bas que terre il trouvera la force de se relever pour continuer. Rien ne semble être en mesure de le soumettre à sa volonté ou le faire fuir la queue entre les jambes. Pour ses convictions ainsi que pour tout ce en quoi il croit fermement, il est prêt à sacrifier son propre bonheur, voir même sa propre vie, ce qui n'est pas très difficile pour Ji Yoon dût au fait qu'il porte très peu d'importance à la sienne. Athlétique, il a toujours aimé le sport ainsi que s'entraîner, il n'est pas rare de le voir courir très tôt le matin. Depuis son enfance, il pratique divers arts martiaux comme le Hapkido et Taekwando, cela fait de lui un adversaire très coriace lorsqu'il est question de combat au corps-à-corps et dangereux lorsqu'il pète les plombs. Pourtant, ses entraînements ne lui servent pas seulement pour combattre, ils lui servent aussi à le tenir en forme, car il est connu pour avoir une très mauvaise alimentation.

Ouvert d'esprit:  Rien ne dérange ou rebute Ji Yoon, car il est de ceux qui aiment essayer de nouvelles choses et ce, même les moins nets. Rien ni personne ne semble être en mesure de le choquer, il est même plutôt celui qui dérange par ses paroles et ses actions. Il applique avec faciliter le ''vivre et laisser vivre'' et jamais il ne juge qui que ce soit sans de bonnes raisons. Avec lui, la liberté d'expression est de mise et peu importe l'opinion, il écoute sans jamais remettre en question son interlocuteur. Le noir et le blanc sont deux choses en quoi il ne croit pas, car tout est une question d'idées ou d'opinions qui divergent. Lorsqu'une nouvelle expérience se présente à lui, il plonge sans trop réfléchir et même si parfois il baigne dans l'interdit, cela ne la jamais arrêter pour découvrir de nouveaux horizons qui lui sont encore inconnus. Grace à son ouverture sur le monde, mais surtout les gens, il est facile pour lui de les mettre à l'aise en sa présence et cela est sûrement dû à la faciliter qu'il a de tenir une conversation, peu importe le sujet et ce même avec les personnes les plus timides et renfermer. À l'écoute de son interlocuteur, jamais on ne se sent exclu avec lui. La facilitée qu'il a de se mettre au niveau de celle ou celui à qui il porte attention fait en sorte qu'il lui est aisé de s'incruster dans divers groupes. Tactile, il semble constamment chercher le contact humain sûrement dû au fait qu'il en avait été privé la majeure partie de son enfance. Moqueur, il sort souvent des âneries pas forcément drôles, mais c'est surtout pour vous taquiner. Mais bon, il ne faut pas oublier que cette facette de sa personnalité qui peut sembler agréable au premier coup d'œil, a toujours été à double tranchant...

Décontracté: En général, Ji Yoon est de bonne compagnie, que ce soit pour les beuveries auxquelles il participe ou les conversations de commère. Glisser une remarque cinglante est toujours possible, qu'elle soit bien prise ou non, car il garde rarement sa langue dans sa poche. Sociable et décontracter, il anime les discussions mornes avec une facilité déconcertante et ce, bien que sa légère arrogance donne parfois envie de lui en coller une. Malgré tout, jamais il n'y a de prises de tête avec lui. Les situations de crise ne sauraient être en mesure de lui faire perdre sa taquinerie, ni même sa manière de parler parfois vulgaire. Son ton est traînant quoi qu'il y fasse, comme si tout l'ennuyait en permanence, bien que son sourire trahisse au contraire que presque tout l'amuse. Qu'il soit railleur ou amical, il est rare que se sourire quitte son visage. Lorsque c'est le cas, c'est sûrement que la situation dérape de façon déplaisante, ou qu'il se doit de rester sérieux un moment. Faire la fête, il a ça dans le sang. Lorsqu'il a besoin de se détendre, Jae adore picoler. Il est d'ailleurs très tolérant lorsqu'il est question de boire. Mais même s'il tient bien l'alcool, un Ji Yoon éclaté s'avère être un vrai animal qui prend beaucoup de place. Bruyant, il parle fort et parfois utilise un langage en faire saigner les oreilles des âmes les plus chastes.

Observateur: La plupart du temps un rien semble distraire Ji Yoon lorsqu'il s'ennuie et il n'est pas inhabituel de le voir indifférent aux problèmes des autres. S'il se montre à l'écoute ou intéresser, soyez certain que ce comportement des plus étrange venant de sa part doit sans doute cacher quelque chose, car en temps normal, il en a que faire des malheurs d'autrui et son aide n'es jamais gratuite. Grand observateur, il récolte constamment de l'information sur chaque individu qui croise son chemin, ce qui a toujours joué à son avantage. Plusieurs envies aussi son sens de la stratégie, car peu importe la situation, il est capable de monter un plan sur-mesure et toujours avec grande précision et ce, même à la dernière minute. Beaucoup plus intelligent qu'on le croit, Ji Yoon est capable d'analyser les choses ainsi que de remarquer de minuscules détails qui échappe.

Instable: Il est très difficile de cerner Ji Yoon et de faire la part du vrai et du faux, car il change constamment et la plupart du temps on fait face à cette façade qu'il a construite autour de lui et qui en toute franchise est beaucoup plus agréable que ce qui s'y cache derrière, car ce jeune homme a un côté beaucoup plus sombre et mesquin que ce que l'on pourrait imaginer en le côtoyant. Il est souvent inconstant dans ses émotions et ses actions et la confusion semble régner chez lui. Sans ce masque qu'il a créé, Ji Yoon se sens comme une coquille vide, alors il se perd derrière cette façade ne sachant même plus ce qui est la réalité et ce qui ne l'est pas, ce qu'il a créé et ce qui fait vraiment partie de lui. Lors des rares moments où il laisse tomber les faux-semblants, il se met à interagir avec ce qui l'entoure, gens compris, de façon mécanique. Les émotions comme l'amour, la compassion, la gentillesse lui sont d'une certaine façon, inconnue. Il peut les jouer à la perfection, mais il ne semble pas être en mesure d'en saisir le vrai sens. Il se contente alors de projeter ce qu'il a observé chez les autres ; leurs façons de parler et d'agir ainsi que leur comportement en général. Il n'est donc pas rare de retrouver en lui des traits qui ne lui sont même pas propres, il les a seulement absorbés tel une éponge. En réalité, il ne ressent que le néant... Un néant qu'il essaie par tous les moyens de remplir sans jamais y parvenir réellement...

Manipulateur:  Manipulateur hors pair, il a développé son talent depuis la tendre enfance. Il a toujours utilisé la manipulation ainsi que le mensonge pour obtenir ce qu'il veut et il ne voit pas cela comme un défaut, mais bien comme quelque chose de nécessaire pour ne pas se retrouver en bas de la chaîne alimentaire. Ji Yoon ne se gênera pas d'utiliser les gens pour parvenir à ses fins et il le fait de façons si subtiles que ses victimes ne s'en rendront compte que bien trop tard. Doué pour montrer ce qu'il veut bien laisser paraître, la réalité de Ji Yoon est sans doute celle qu'il voudra bien vous montrer, mais sans plus. Il vous dira ce que vous voulez entendre et au final vous allez vous rendre compte qu'il en connaît beaucoup plus sur vous, que vous en connaissez sur lui. Tout ce qui le touche personnellement, il le gardera pour lui. Parler de sa personne, de son passé et ce qu'il pense réellement n'a jamais été son fort. D'ailleurs, il évite toujours les questions trop personnelles.

Colérique:  Ji Yoon n'a aucun contrôle sur sa rage. Une fois en colère, il devient vite violent et dangereux pour la personne vers qui sa haine est dirigée. Il n'a aucun problème à utiliser la violence pour extérioriser son énervement, et même si on le supplie, il ne s'arrêtera pas tant qu'il ne vous aura pas brisé le visage ou que votre sang n'ait pas recouvert ses mains. En gros, Ji Yoon est une bombe à retardement destructrice qui ne vaut mieux pas enclencher, car les conséquences de cette explosion pourraient s'avérer mortelles...Lorsqu'il perd son sang-froid, il se laisse guider par ses pulsions et son instinct avant toute autre chose. Quelque chose d'animal presque sauvage semble émaner de lui, ce qui provoque soit du désir ou de la crainte chez les autres, parfois du dégoût... Son impulsivité fait de lui une personne imprévisible et difficile à gérer, car indomptable.

Nonchalant: Ji Yoon est conscient de l'image qu'il projette, soit celle d'un mec peu motivé qui manque d'enthousiasme. Cela est surement dû au fait que son visage a souvent une expression ennuyée collée dessus. Mais que peut-il y faire ? Il est né avec cette expression d'éternel blasé. Il ne peut pas non plus nier cette fâcheuse tendance qu'il a d'éviter toute chose qu'il trouve pénible. Il lui arrive aussi de se montrer intéresser, mais le problème voyez-vous est que cela ne dure jamais bien longtemps, car l'ennui le prend très rapidement. Lorsqu'il n'est pas question de son travail, il a tendance à se laisser aller. Ji Yoon peut passer des journées entières à simplement roupiller ici et là et ne rien faire de productif. D'ailleurs, il a toujours l'air vaguement endormi et arrive souvent en retard, trouvant toujours des excuses bidon pour se justifier.

Sadique: Comme tout être humain, il n'est pas parfait. Derrière ses sourires amicaux, ce cache un esprit tordu qui aime la douleur. Ce côté de sa personnalité en choque plus d'un comme il peut en dégoûter et énerver d'autre, surtout ses ennemis. Frappe le, torture le, il y trouvera du plaisir au lieu d'avoir mal comme une personne saine d'esprit. Il va en redemander même... D'un autre côté, il prend autant de plaisir à faire du mal et c'est toujours avec le sourire qu'il le fait, peu importe si on le supplie. Aussi, il semble être très fasciné par le sang, que ce soit le siens ou celui des autres...

Esprit

Energie

Nature

Tactique

Identité





Annecdotes

• J'ai été victime de violences parental et ce, depuis l'enfance. Mon corps est rempli de marques et de cicatrices, que je prends grand soin de cacher sous mes vêtements. Rare sont ceux qui les ont vus.

• J'ai consulté un psychologue pendant plus d'un an qui m'a soupçonné de trouble de la personnalité borderline. Ça n'a pas passer avec mon père, bien que cela expliquerait beaucoup de choses...

• J'ai beaucoup de mal à me souvenir des noms, c'est pourquoi je m'adresse souvent aux gens en utilisant des sobriquets ridicules. Une fois, un mec m'avait appelé Booty Licious dans les toilettes, il est ressorti avec quelques dents en moins, le nez en sang et deux tampons enfoncés dans les narines.

• Je ne dis jamais non à un verre pour me détendre ou encore pour faire la fête. En fait, toute raison est bonne pour boire. Heureusement que je me remets facilement d'une gueule de bois. On m'a déjà dit que ma tolérance à l'alcool était assez impressionnante, mais que je devenais légèrement psycho une fois bourré. J'aurais déjà tabasser un mec pour avoir osé m'avoir fait trébuché quand en fait c'était moi qui lui avait rentré dedans...

• Lorsque je n'étais qu'un gosse, mon père m'a enseigné les arts martiaux. J'excelle en Hapkido, Taekwondo et Kumdo. À l'adolescence, il m'a aussi donné des cours de boxe. Avec tout ça, je suis devenu un adversaire très coriace et dangereux lorsqu'il est question de combat au corps-à-corps. Comme je cherche toujours à perfectionner mes talents de combat, je m'entraîne régulièrement et avec acharnement.

• Je peux me montrer agile tel un ninja, mais parfois ma maladresse prend le dessus. Je n'ai pas du tout le vertige ce qui fait que je peux grimper presque partout. Cependant, il n'y a aucune garantie quant à ne pas se casser la gueule lors de mes escalades...

•  J'ai un rire assez spécial que je déteste beaucoup. Un truc qui ne passe pas trop inaperçu et c'est sans parler de l'expression de mon visage ou des claques qui s'échappent lorsque je m'esclaffe.

• Malgré que je sois un menteur hors-pair et que j'utilise le mensonge fréquemment moi-même, je déteste qu'on me mente. Surtout pour des raisons ridicules et sans importance.

• Je suis somnambule et lorsque je dors il m'arrive souvent de dire des trucs plus que chelous, il m'arrive aussi de marcher sans m'arrêter jusqu'aux petites heures du matin.

•  J'ai du mal à ressentir la douleur physique...

• J'ai déjà eu une relation avec une femme mariée. Les plus imaginatifs diront qu'il s'agit de la mère d'un de mes potes.
Once Upon a Time

SEOUL - NAISSANCE - 15 DÉCEMBRE 2070
Mes parents étaient un couple qui faisait partie des familles richissimes de Seoul. Mon père était un commandant respecté au sain de l'armée, ma mère quant à elle était avocate. À peine mariée, ma mère était tombée enceinte et si cette nouvelle avait ravi mon père, ce ne fut pas le cas pour ma génitrice qui ne se sentait aucunement prête à s'occuper d'un gosse. Anxieuse, elle s'était enfoncée dans la dépression. On ne peut pas dire que ma naissance ait été des plus radieuses. Faible, ma mère n'avait fait aucun effort, ce qui força les médecins à pratiquer une césarienne. Lors d'une nuit glaciale d'hiver, je vis enfin le jour un 15 décembre et ce, au plus grand bonheur de mon père. Ce bonheur n'allait pas durer, car ma mère s'enleva la vie peu de temps après ma naissance. Je ne connais rien d'elle, car mon père refuse d'en parler...
ABRI 826 - ENFANCE - 7 ANS
C'est en 2077 que moi et miss Cho furent envoyés à l'abri à cause de la guerre nucléaire, mon père était venu nous rejoindre plus tard. Je n'ai pas eu une enfance facile, loin de là et j'étais terrifié de devoir passer du temps en sa compagnie. Dur et froid envers moi, voir violents à certaines occasions, mon père n'avait tout simplement aucune tolérance pour les pleures d'un gosses. Souvent à court de patience, il n'y allait jamais de main morte. Les gestes tendres se faisaient très rare, voir inexistant et avec le temps ce lien qui aurait dû être celui d'un père et son fils avait laissé place à un lien de soldat et son commandant. Mon père s'occupa personnellement de mon éducation et j'ai même dût apprendre les arts martiaux, en quoi j'excelle aujourd'hui dans le Hapkido, Taekwondo et Kumbo.

ABRI 826 - ENFANCE - 13 ANS
À cette époque, certains problèmes s'étaient développés chez moi, comme ce vide que je ressentais en permanence et qui encore aujourd'hui subsistait. Selon les médecins, j'aurais un trouble de la personnalité borderlin, mais tout comme mon père, je n'y crois pas vraiment, ou étais-ce simplement moi qui refusais de voir la réalité en face ? Peu importe.. Ce trouble qu'on soupçonnait chez moi avait malheureusement atteint mes relations avec les jeunes de mon âge qui habitait l'abri. Hermétiquement fermé et ce, pendant une longue période de temps, je ne parlais à personne en dehors de mon père et miss Cho. Lorsque j'étais enfin sorti de ma petite bulle, c'est avec timidité que j'avais approché les autres enfants. Avec du temps et de la patience, j'étais sortie de ma coquille. Bien que je ressentais toujours ce vide en moi, j'avais appris à faire semblant. Je suis devenue en quelque sorte un caméléon, changeant constamment de peau selon mon environnement et les gens qui m'entourent.  
ABRI 826 - ADOLESCENCE - 16 ANS
À l'âge de 16 ans, j'ai eu droit à une formation militaire par mon père pour m'aider à entrer dans la garde. C'était ce que mon père souhaitait alors que moi ce qui m'intéressait était la mécanique. Ce fut très difficile, car mon père attendait beaucoup de moi et il valait mieux que je sois à la hauteur de ses attentes. Je m'étais tout de même entièrement consacré à mon apprentissage et je dois avouer avoir fait un carnage. Ma candidature avait été acceptée et j'ai pu rejoindre la garde à l'âge de 18 ans. J'étais plutôt coriace comme mec et va s'en dire que je prenais mon job très au sérieux. Lorsque j'étais de service, j'étais impartial et impénétrable, voire glacial. Je pouvais me montrer dure et très à cheval sur les règlements. En gros, je laissais peu de choses passer. Une vraie machine lorsqu'il était question du combat au corps-à-corps, il aurait été stupide de me provoquer, surtout lorsqu'il était question de faire respecter l'ordre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 27/09/2017
Admin
http://barbeapapa.fra.co
MessageSujet: Re: badland maj Ven 1 Déc - 18:40
Avatars féminins
A B C
• Anna Tsuchiya - Kim Lia

• Bae Joo Hyun (Irene - Red Velvet) - Miyazaki Nina
• Byun Jung Ha - Im Jae Na

D E F

G H I J
• Goo Ha Ra (ex-KARA) - Choi Lilith

• Im Jin Ah (Nana - After School) - Hwang Madoka

K L
• Kim Jae Kyung - Bang Areum (pv libre)
• Kim Sung Ryung - The Supervisor
• Kim Yoo Jung - Park Yeon Woo

• Lee Hyo Ri - Ryu Mahala
• Lee Sun Bin - Oh Yeon Ah
• Lee Sun Mi - Hwang Ah Reum

M N O

P Q R S

T U V

W X Y Z
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: badland maj
Revenir en haut Aller en bas
badland maj
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
barbe à papa :: barbe à papa :: pomme d'amour-
Sauter vers: